Meridian Credit Union en

Ancien des Jeux du Canada

Brian Bleich

11/19/20

by: Bill Potrecz, BP Sports Niagara

Pleins feux sur les anciens Brian Bleich

Brian Bleich continue d’ajouter à son CV de basketball déjà impressionnant.

Originaire de St. Catharines, M. Bleich, 52 ans, sera directeur sportif adjoint du basketball féminin et masculin aux Jeux d’été du Canada Niagara 2022.

Il reprend le rôle dont il était responsable en 2018 lors des championnats FIBA (Fédération internationale de basketball) des moins de 18 ans tenus au Meridian Centre à St. Catharines.

Il travaille en étroite collaboration avec Jill Stiefelmeyer, la directrice adjointe du basketball. Elle est originaire de Niagara Falls, et a participé aux Jeux d’été du Canada de 1989 à Saskatoon, Saskatchewan. 

« Elle s’occupe de la planification, et moi, je m’assure que ses plans sont mis en œuvre »,  dit-il. « C’est une occasion pour nous de redonner à cette communauté sportive. J’ai joué sur l’équipe junior nationale du Canada, donc participer à cet événement me semble être le choix naturel. »

Dans son poste de directeur sportif adjoint, l’ancien champion canadien et joueur des Brock Badgers sera chargé d’assurer que tout se déroule bien sur le terrain et autour de ce dernier.

« Nous sommes responsables de la planification des horaires et du tableau indicateur, ainsi que de la coordination des bénévoles mineurs aux bancs et de toute autre personne située au niveau du terrain », dit Bleich. « J’ai une personne qui s’occupe des résultats et des horaires, une autre qui s’occupe de l’équipement, et une dernière qui est chargée de l’opération du tableau indicateur. »

« Je suis responsable de l’expérience des athlètes dès qu’ils entrent par la porte du site et se dirigent vers les vestiaires pour ensuite accéder au terrain,  et jusqu’au moment où ils retournent aux vestiaires après leur match. »

Bleich, qui est sergent-détective de l’unité des homicides au service de police régional de Niagara, a participé aux Jeux d’hiver du Canada de 1987 au Cap-Breton (Nouvelle-Écosse). C’était la dernière fois que le basketball se classait parmi les sports d’hiver dans le cadre des Jeux du Canada.  

« C’était une bonne expérience », raconte-t-il. « Nous étions l’équipe Ontario. C’était assez différent de l’expérience actuelle, puisque les grandes installations y font maintenant partie. Nous étions hébergés dans une salle de classe d’une école secondaire avec plein de lits superposés. »

« Les temps ont changé, tout comme l’ont fait les installations. Nous jouions, à l’époque, dans une école secondaire. »

Bleich attend avec impatience les Jeux du Canada Niagara 2022, lors desquels le Meridian Centre accueillera les compétitions de basketball.

« Ce sera génial », a-t-il affirmé. « Les équipes de la Colombie-Britannique et de l’Ontario sont probablement les plus fortes. La plupart des jeunes qui participeront à l’événement jouent au niveau postsecondaire, des joueurs NCAA ou futurs joueurs NCAA, dont certains sont vraiment de haut calibre. En plus, c’est une belle installation. » 

« C’est l’avenir des sports. »

Une fois sa carrière de joueur terminée, Bleich est devenu entraîneur, notamment de l’équipe de basketball senior de E.L. Crossley (actuel), de l’équipe du Collège Niagara, et de celui de l’Université Brock, où il était entraîneur adjoint. Il a également été nommé président de l’association de basketball des Pelham Panthers en 2014.

Il s’estime très chanceux d’avoir joué dans l’équipe de deux légendaires entraîneurs de la région.  

« J’ai eu beaucoup d’entraîneurs aux styles très différents. J’ai été chanceux d’avoir des entraîneurs qui mettaient les joueurs à l’avant et les soutenaient », dit-il. « J’ai joué dans l’équipe de Pat Woodburn (à Simcoe), et de Ken Murray à Brock, qui adoptait la même démarche. Si tu étais un des meilleurs joueurs, tu passais beaucoup de temps sur le terrain. De cette façon,  il était comme ça, un entraîneur qui mettait ses joueurs en premier et qui ne s’imposait pas. »

Si on lui demande quel est son style à lui, Bleich avoue s’être beaucoup inspiré de tous ses entraîneurs.  
« J’imagine que mon style n’est pas du tout de Brian Bleich », dit-il en souriant, « il est issu de mes entraîneurs au fil des ans. »

Dangelo Printing Big Box Advertisement
Sterling Backcheck - Big Box
Meridian Credit Union

Abonnez-vous pour demeurer au courant des nouveautés concernant les Jeux d’été du Canada Niagara 2022