Meridian Credit Union en

Ancien des Jeux du Canada

Nancy Kessler

4/9/20

by: Bill Potrecz, BP Sports Niagara

Pleins feux sur les anciens : Nancy Kessler

Nancy Kessler a tout raflé aux Jeux d’été du Canada de 2013 qui ont eu lieu à Sherbrooke, Québec.

La jeune femme de 23 ans, originaire de St. Catharines, a non seulement raflé l’or pour l’équipe Ontario en basketball féminin, mais elle a aussi  gagné sur le plan personnel grâce à ses nombreuses rencontres avec les autres athlètes en dehors du terrain de basket.

« Ce fut formidable ! Je suis contente parce que lorsque je repense à ma carrière de basketball, je vois que je peux appliquer dans ma vie toutes les leçons apprises et, le basketball m’a permis de voyager autour du monde », raconte la diplômée de l’école secondaire St. Francis. « Je ne garde que de bons souvenirs. Mes parents ont pu m’accompagner et assister à tous les matches et, Sherbrooke est une ville magnifique. »

« Dans nos temps libres, on allait voir des matches de soccer et de volleyball avec d’autres athlètes et c’était vraiment cool de voir les brillantes performances des compétiteurs. » 

Kessler se réjouit du fait que les Jeux du Canada de 2021 se tiendront à Niagara.  L’année dernière, en tant que stagiaire avec l’organisation des Jeux de Niagara 2021, elle a pu voir un peu ce qui se passe en coulisses. Le stage s’insérait dans un programme d’études supérieures en gestion et évaluation environnementale du collège Niagara. 

« C’est formidable de voir qu’ils commencent déjà à inviter la participation de la collectivité et à installer des équipements. »

En 2014, Kessler a joué avec l’équipe nationale junior féminine et en 2015, elle a poursuivi ses études à l’université de Toledo  grâce à une bourse d'études sportive. Malheureusement, sa carrière NCAA a pris fin pendant la saison 2025-2016 suite à une disqualification médicale en raison des multiples commotions cérébrales qu’elle avait subies au cours des deux dernières années.

« Ils ont fait passer ma santé avant l’équipe », raconte-t-elle. « Je n’ai pu réaliser mon plein potentiel en tant qu’athlète mais j’ai modifié ma façon de penser et, en tant qu’étudiante, j’ai trouvé des avantages à devenir entraîneure adjointe. »

L’expérience lui a valu une leçon importante.

« Une autre chose que j’ai apprise plus tard dans ma carrière, c’est qu’il faut s’approprier son rôle », dit-elle. « Quelque soit votre rôle au sein de l’équipe : joueur partant, débutant ou substitut, peu importe, il faut se prendre en charge parce que chaque rôle est important au succès de l’équipe. Chaque détail compte. » 

Kessler, qui travaille en Ontario en tant que technicienne de terrain en environnement, aimerait bien, à un certain moment, redonner quelque chose à ce sport.

« Une fois que j’aurai construit ma carrière et que je serai bien établie, j’aimerais bien m’impliquer davantage auprès de la communauté de basketball. Je pourrais peut-être devenir entraîneure ou instructrice ou officielle, peu importe ! »

Un reportage de BP Sports Niagara, détenu et exploité par Bernie Puchalski and Bill Potrecz.

Shop Merchandise Now!
Sterling Backcheck - Big Box
Dangelo Printing Big Box Advertisement

Abonnez-vous pour demeurer au courant des nouveautés concernant les Jeux d’été du Canada Niagara 2022