Meridian Credit Union en

Anciens des Jeux du Canada

5/13/21

by: Bernie Puchalski, BP Sports Niagara

Pleins feux sur les anciens : Peter Stefaniuk

Malgré les cinquante ans qui se sont écoulés depuis que Peter Stefaniuk a joué au volleyball dans l’Équipe Ontario aux Jeux d’hiver du Canada, ses souvenirs de l’événement sont encore vifs.

« C’était la première fois qu’on m’a choisi pour jouer dans une équipe compétitive, donc déjà là, être choisi pour représenter l’Ontario m’a servi de tremplin », dit le résident de Welland, âgé de 68 ans. « Ce genre de tournoi national, c’est là où on se fait remarquer par plein de gens. Pour moi, c’était une véritable révélation, avec les universités qui me demandaient ce que j’avais de prévu pour l’avenir et ce genre de choses. »

Stefaniuk a conservé tous ses souvenirs des Jeux de 1971 à Saskatoon, en Sask., où il a joué dans l’équipe de volleyball masculine de l’Ontario.

« J’ai un certificat du gouvernement de l’Ontario, et j’ai toujours mes médailles. Nous avons remporté la médaille d’argent pour le volleyball masculin, et en tant que province, l’Ontario s’est classé en première place, donc j’ai une médaille d’or aussi. »

Cet ancien des Jeux originaire de Toronto avait de grands projets pour célébrer le 50e anniversaire de sa victoire à Saskatoon, mais ceux-ci ont dû être reportés en raison de la pandémie COVID-19.  

« Il n’y a qu’un joueur [de l’équipe] qui n’est plus là avec nous, et j’envisageais d’organiser un dîner chez moi à Welland pour fêter les 50 ans et ensuite de faire un tour aux Jeux », dit-il. « Mais la fête devra attendre l’année prochaine puisque maintenant les Jeux n’auront pas lieu avant 2022. » 

Le volleyball était d’abord au programme des Jeux d’hiver du Canada entre 1967 et 1987, mais figure aujourd’hui parmi les sports d’été. Stefaniuk a hâte de prendre part aux événements trépidants qui se tiendront l’été prochain lors des Jeux d’été du Canada Niagara 2022. 

« J’espère que les gens feront preuve de beaucoup d’enthousiasme, surtout pour le volleyball. Aux Olympiques, ce sont des billets difficiles à trouver puisque c’est un sport très dynamique et que les athlètes ont une excellente coordination et agilité, les hommes comme les femmes », dit-il. « Je sais que le volleyball sera un des sports en vedette aux Jeux d’été du Canada, et je l’attends avec impatience. »

Lors des Jeux de Niagara en 2022, Stefaniuk se souviendra sans doute de sa propre expérience aux Jeux du Canada en 1971, surtout de l’emplacement de la communauté hôtesse.

« C’est très intéressant parce que, comme vous le savez, le paysage de la Saskatchewan est très plat, et qu’elle accueillait les Jeux d’hiver du Canada. Pour tenir les compétitions de ski, on a construit une montagne de déchets et on l’a recouvert de neige. »

Le Village des Athlètes était situé dans un magasin Simpson-Sears de six étages abandonné. 

« On a mis des centaines de tentes à chaque étage, et c’est là où nous avons dormi. Je crois que j’étais au cinquième étage, et nous étions quatre dans la tente. »

L’expérience de Stefaniuk aux Jeux du Canada figure sur son C. V. de volleyball impressionnant, qui comporte également les réussites suivantes : joueur dans l’équipe nationale qui a remporté la toute première médaille canadienne dans un tournoi qualificatif de la confédération de volleyball continentale NORCECA (l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et les Caraïbes) à Tijuana, au Mexique; joueur dans diverses équipes de l’International Volleyball Association, une ligue professionnelle mixte  (Los Angeles Stars, Tucson Sky, Santa Barbara Spikers et Albuquerque Lazer); entraîneur en chef à l’Université de Toronto, à Ryerson et au Collège George Brown; entraîneur d’innombrables équipes pendant ses 30 ans de carrière dans le Toronto Public School Board à titre d’enseignant de l’éducation physique, sanitaire et spécialisée; médaillé d’or de la Fédération des associations du sport scolaire de l’Ontario (1969 et 1971); médaillé d’or AA du Ontario Open senior (1974); médaillé d’or AA senior de l’Ontario (1975 et 1982); médaillé d’or du Ontario Open senior (1988); médaillé d’or aux championnats nationaux seniors avec l’équipe SA Ukraina (1975); membre intronisé du temple de la renommée sportive de l’Ukraine; auteur de nombreux articles sur la conception d’exercices d’entraînement et l’organisation de camps d’essais.

Les moments marquants, Stefaniuk en compte une abondance.

« Je considère [mon parcours] comme étant cumulatif. Être choisi pour jouer pour le Canada a été très important pour moi, et être repêché pour jouer dans une ligue professionnelle, c’était excellent. J’ai adoré être entraîneur à l’Université de Toronto, mais ce que j’ai préféré, c’était regarder mon fils Alex participer à des championnats nationaux et les gagner. J’en ai davantage profité à la longue, puisque j’ai pu l’observer grandir en tant que jeune homme en plus que joueur du sport. »

Alex a joué pour l’organisation Pakmen (basée à Mississauga, en Ontario) ainsi que dans l’équipe du Collège Humber.

Stefaniuk est ravi d’avoir eu la chance de jouer dans une ligue professionnelle. Il jouait aux côtés d’étoiles internationales telles que Ed Skorek, champion olympique, Stan Gosciniak, champion mondial de Pologne, Bebeto du Brésil, Wilt Chamberlain, champion de la NBA, et les meilleures volleyeuses au monde. La ligue a duré de 1975 à 1980.

« En tant qu’un jeune de 22 ans en 1975, c’était une superbe expérience. Je venais tout juste de remporter le championnat national du Canada avec l’équipe de mon club à Toronto, et j’ai ensuite été repêché par les Los Angeles Stars. Je faisais partie de l’équipe qui a gagné le tout premier championnat de la IVA. »

Les matchs de la ligue étaient prévus entre mai et la deuxième semaine du mois d’août.

« On la considérait comme une ligue “Hollywood”. Les propriétaires de mon équipe étaient deux gros bonnets de Los Angeles : David Wolper, le propriétaire de Wolper Productions et David Gerber, un chef de production à CBS. Le propriétaire de l’équipe de San Diego était le président de Motown Records, Berry Gordy. » 

Ces connexions ont entraîné des fêtes d’équipe bien intéressantes.

« J’ai fait la rencontre de Diana Ross, de Connie Stevens, de Wayne Rogers et de plusieurs autres acteurs. Ils travaillaient pour les propriétaires ou étaient leurs amis et ils fréquentaient nos fêtes d'équipe, apportant ainsi une certaine notoriété.

« À un moment donné, Wilt Chamberlain était président de la ligue et il était aussi un bon joueur de volleyball. On a joué ensemble en 1978, lors du match des étoiles à El Paso, au Texas. On s’est beaucoup amusé. » 

À l’époque, être athlète dans une ligue professionnelle n’était souvent pas très lucratif, et la IVA n’en faisait pas exception.

« Ce n’était pas très payant, mais j’imagine que certains des joueurs-entraîneurs gagnaient entre vingt et vingt-cinq mille. Les joueurs, eux, gagnaient entre trois et cinq mille dans les premières années. Arrivé en 1980, quand j’étais en Albuquerque, je gagnais vingt mille dollars à titre de joueur et d’entraîneur adjoint.

« Nous étions les pionniers, et il fallait accepter les finances telles quelles. »

Au Canada, Stefaniuk a fait ses études à l’Université York. Il a joué dans l’équipe de l’université pendant une année, lors de laquelle elle s’est qualifiée pour le championnat national. Après sa seule saison avec les Lions, l’équipe nationale du Canada lui remettait de l’argent. 

« On me payait 1 800 $ par an pour jouer dans l’équipe du Canada, et pour cette raison-là, je devais abandonner le volleyball universitaire et tout autre sport. Aujourd’hui c’est différent. On vous encourage maintenant à jouer dans d’autres équipes, mais à l’époque on craignait que les joueurs se blessent. »

Cet article a été produit par BP Sports Niagara, une agence détenue et exploitée par Bernie Puchalski et Bill Potrecz. Le texte a été traduit vers le français par Rachael Buxton.

Dangelo Printing Big Box Advertisement
Canada Megabus - Big Box
Meridian Credit Union

Restez en contact avec la plus grande compétition multisport du Canada, qui se tiendra dans la région de Niagara du 6 au 22 août 2022.