August 6-21, 2022
Meridian Credit Union en
Jaida Lee lance le baseball.

1/21/22

by: Bernie Puchalski, BP Sports Niagara

Jaida Lee, l’étoile montante de Terre-Neuve et Labrador, s’apprête à écrire une page d’histoire à Niagara

Jaida Lee sera la toute première femme à jouer pour une équipe masculine de baseball aux Jeux du Canada à titre de membre de l’équipe de baseball masculine de Terre-Neuve et Labrador.

À l’âge de six ans, Jaida s’est jointe à une ligue de baseball pour enfants mais elle a été initiée au baseball bien avant ce jeune âge. 

Lee est la seule femme qui participera aux Jeux d’été du Canada Niagara 2022 au sein de l’équipe masculine de baseball de Terre-Neuve et Labrador. Toute petite, elle accompagnait son père Dave alors qu’il entraînait ses frères aînés. 

«J’ai grandi sur les terrains de baseball. J’assistais aux matchs et je participais à la période d’échauffement avec mes frères qui me dirigeaient des balles au sol et des choses comme ça.»

«Il y a aussi un terrain près de chez-nous où mon père frappait des balles au sol qu’on récupérait, mon frère et moi – mon frère qui a un an et demi de plus que moi », rapporte l’adolescente de 16 ans et résidente de S. John’s.

« Lorsque nous étions très petits, il envoyait des balles directement dans nos gants de baseball pour qu’on se fasse à l’idée. »

L’étudiante de onzième année à l’école Gonzaga High School a immédiatement pris intérêt au sport.

« J’ai tout de suite aimé ça, surtout que je voulais battre mon frère », dit-elle en riant. 

Lee a appris rapidement et à l’âge de 10 ans, elle faisait partie d’équipes étoiles masculines et elle se tirait très bien d'affaires. 

L’été dernier, elle était la seule fille sur l’équipe masculine de baseball des moins de 17 ans de Terre-Neuve et Labrador au championnat de la région de l’Atlantique. La lanceuse de baseball qui fait 5’10’’ a réussi une balle rapide de 78 milles à l’heure et une balle courbe de 57-59 milles à l’heure et a assuré la seule victoire de l’équipe au tournoi

« Avant je me contentais de jouer mais au cours de la dernière année, j’ai  fait pas mal plus d’entraînement et de développement », dit-elle. « J’ai mis l’emphase sur la mécanique. »

Du côté féminin, Lee a mené Terre-Neuve et Labrador au championnat atlantique féminin dans la catégorie des moins de 16 ans. En cours de route, Lee qui joue aussi à l’avant-champ, a été nommée meilleure frappeuse et meilleure lanceuse de ce tournoi qui a eu lieu à Summerside, Î.-P.-É.

Ses habiletés ont attiré l’attention de Baseball Canada qui l’a inscrite à leur liste des meilleurs joueurs prometteurs pour les programmes de l’équipe nationale. L’été dernier, elle était parmi les 41 athlètes invitées à participer au tournoi féminin national de promotion qui s’est déroulé à Trois-Rivières, Québec.

Lee aime bien jouer avec les équipes masculines et féminines mais elle se dit plus motivée à jouer au côté de ses coéquipiers masculins ce qui lui permettra d’atteindre son ultime objectif.

« J’aimerais jouer au niveau collégial et je souhaite me qualifier pour l’Équipe Canada. Je suis éligible cette année parce que j’ai atteint mes 16 ans. »

Lee n’a aucun problème à se faire accepter par ses coéquipiers masculins. 

« Je joue avec la plupart des gars de l’équipe de Terre-Neuve et Labrador depuis au moins 4 ans. J’ai grandi avec ce même groupe. On se connaît tous très bien. »

Actuellement, Lee se dévoue à l’entraînement hors-saison en espérant améliorer son niveau de performance.

« Je fais beaucoup de conditionnement et je tente d’améliorer les menus détails », dit-elle. « J'essaie d’apprendre quelques nouveaux lancers et de maîtriser mon « change-up » pour l’utiliser plus souvent. »

Elle a subi une blessure la saison dernière et n’a pu recommencer à lancer qu’au mois d’août. Lee recommencera à pratiquer son lancer en février ou mars. 

Elle a très hâte de participer aux Jeux d’été du Canada 2022 alors qu’elle sera la toute première femme à jouer pour une équipe masculine de baseball lors du plus important événement multisports au Canada. La banque de données des anciens du Conseil des Jeux du Canada comprend des informations sur plus de 2 000 athlètes qui ont participé aux épreuves de baseball depuis 1969 mais aucun n'est identifié en tant que femme.

« J’ai très hâte de voir le calibre de jeu des différentes catégories de partout au pays. » 

Le processus de sélection de l’organisme sportif Baseball Newfoundland and Labrador, a été mis en place il y a trois ans.

 « Grâce à ce processus, les athlètes peuvent tenter de se qualifier et si ils sont sélectionnés, (ils) restent dans le programme jusqu'au prochain essai où ils doivent encore valider leur sélection via un processus d'essai formel », rapporte l’entraîneur David Coates. 

Lee a participé à son premier camp de sélection à l’âge de 13 ans.

« Ce que nous avons remarqué à ce moment-là et, ce qui reste vrai aujourd’hui, c’est sa confiance en soi innée, elle est motivée, concentrée et elle maîtrise les compétences fondamentales du baseball », dit Coates. « Jaida est très calme et posée, elle a l’esprit de compétition qui repose sur une attitude positive et un bon esprit d’équipe.  C’est ce qui en fait une joueuse spéciale. »

Comme tous les membres de l’équipe, elle a gagné sa place.

« Grâce à ses compétences avérées en matière de  technique et de ses compétences interpersonnelles, ce fut une décision facile de l’ajouter à la liste finale. »

Au moment de la sélection, l’équipe d’entraîneurs a perçu Lee comme n'importe lequel de ses homologues masculins — comme un joueur de baseball.

« Au cours des trois dernières années, elle a développé une relation étroite avec les autres joueurs et ceux-ci perçoivent Jaida tout simplement comme coéquipier, ce qui est tout à leur honneur. Elle s’entend bien avec tout le monde et ils lui font confiance sur le terrain », rapporte Coates.

Il estime qu’elle a un brillant avenir sans limites dans le baseball.

 « Elle a participé à de nombreux camps de perfectionnement technique du programme national féminin de Baseball Canada et je m’attends à ce qu’elle représentera, un jour, notre pays lors d’événements internationaux de baseball. »

Mais tout ça exigera beaucoup de travail acharné pour affiner et construire sur ses compétences actuelles.

« Cela suppose un entraînement musculaire et un conditionnement physique  pour intensifier sa  force et continuer à améliorer sa mobilité et sa flexibilité », ajoute Coates.

Un reportage de BP Sports Niagara, détenu et exploité par Bernie Puchalski et Bill Potrecz.

Meridian Credit Union
SkyComp
Canada Megabus - Big Box

Tenez-vous au courant

Restez au fait des actualités des Jeux d’été du Canada Niagara 2022 : abonnez-vous à Action N22!

Abonnez-vous