August 6-21, 2022
Meridian Credit Union en
Romano Siblings

4/10/21

by: Bill Potrecz, BP Sports Niagara

La lutte et les Jeux du Canada : des affaires de famille pour les Romano

La lutte, c’est une passion à plein temps pour Samantha, Katelyn et Matteo Romano.

Les deux sœurs et leur frère, qui habitent à Welland, ont tous eu beaucoup de succès sur le tapis. D’abord, on compte parmi les nombreuses réussites de l’aînée, Samantha, une médaille d’argent remportée aux Jeux du Canada de 2017 à Winnipeg.

« Je répète toujours que les Jeux du Canada ont été un de mes tournois préférés », dit Samantha, une étudiante de 21 ans à l’Université Brock. « J’ai participé à des compétitions à l’étranger, mais aucune n’a été comparable aux Jeux d’été du Canada, puisque cet événement vous donne vraiment l’impression d’être aux Olympiques. 

« Il y a tellement de sports à regarder et de provinces qui participent. Ce tournoi comporte un très grand aspect d’équipe, ce qui était un peu différent puisque normalement, la lutte est un sport très individuel. Lors de la compétition en équipe, nous avons vraiment engagé les spectateurs et nous avons suscité l’enthousiasme des uns et des autres. C’était super. »

Katelyn, une élève de 18 ans à l’école secondaire Centennial à Welland, prévoit de suivre les traces de sa sœur à l’Université Brock l’année prochaine. Elle participera au programme de lutte et se spécialisera en psychologie.

« Samantha est un modèle important pour nous deux, et donc, la voir participer à de grands tournois comme les Jeux du Canada me donne confiance, surtout puisqu’elle en dit beaucoup de bien », dit Katelyn.

Katelyn n’a pas pu accompagner Samantha en 2017, mais elle garde de beaux souvenirs de ses matchs.

« Chaque fois qu’elle avait un match, je regardais la diffusion en direct », raconte Katelyn. « C’était très angoissant, j’avais le trac pour elle. »

Katelyn espère de tout cœur être en mesure de vivre une expérience semblable dans sa propre communauté lors des Jeux d’été du Canada Niagara 2022. 

« Je crois que ce serait très cool », affirme-t-elle. « Ce sera chez nous, et j’ai très hâte de représenter le Niagara et d’encourager tout le monde à assister aux événements. »

Les dates des épreuves de qualification n’ont toujours pas été annoncées, mais Katelyn croit que se qualifier pour ces Jeux lui permettrait de faire un grand pas en avant dans sa carrière.

« L’année prochaine, je serai dans la dernière catégorie d’âge admissible. J’ai un peu d’expérience avec les compétitions au Canada. Ce sera intéressant de voir ce qui se passe, mais j’ai confiance », dit-elle. « Chaque province et territoire a sa propre technique et ses propres stratégies, donc je pense que [participer à l’événement] serait avantageux pour moi, surtout puisque je m’apprête à commencer mes études postsecondaires et à faire de la lutte à ce niveau. »  

Matteo, un élève de 16 ans à Centennial, vise également les Jeux de 2022.

« Ce serait très cool que tout le monde puisse me voir en compétition dans la région de Niagara », dit-il. « Ce serait super intéressant. »

Samantha, qui espère participer aux Olympiques de 2024 à Paris, sera trop vieille pour participer en tant qu’athlète à la compétition de lutte des Jeux de 2022. Cependant, elle aimerait bien s’impliquer à titre d’entraîneuse. 

« J’espère pouvoir me porter bénévole auprès de l’équipe féminine de l’Ontario afin de partager mes expériences et d’aider avec l’entraînement », dit-elle. « Je crois que [cet événement] sera incroyable. Ce sera une occasion formidable pour les athlètes de Niagara et les jeunes Badgers d’assister en tant que spectateurs et de s’y imaginer à l’avenir. » 

Les deux sœurs cadettes de la famille Romano, Bianca et Arianna, sont également lutteuses. Toute la famille a déménagé de Durham il y a deux ans en vue de profiter de la culture et de la lutte et des possibilités d’entraînement ici à Niagara.

« Je n’arrive même pas à imaginer [ma vie sans la lutte] », déclare Katelyn.  

Matteo, qui s’est initié à la lutte en maternelle, trouve que le sport offre des avantages qui dépassent de loin les victoires et les défaites. 

« Je crois que [le sport] nous aidera à l’avenir. Participer à une compétition nous permet de vaincre nos peurs et renforce le sentiment qu’on peut faire quelque chose que les autres ne peuvent pas », dit-il. « Je suis tombé amoureux du sport. »

La pandémie COVID-19 a perturbé l’entraînement de tous les trois Romano.

« On n’a pas pu s’entraîner autant que d’habitude », dit Samantha. « Avant la COVID, je m’entraînais deux ou trois fois par jour, soit deux fois pour la lutte. Et ensuite il y a eu une pause. C’était bizarre, je ne suivais plus ma routine. »

Pour compenser, les Romano se mettaient au défi chez eux.

« On s’entraînait ensemble quand on le pouvait, dans la cour ou au sous-sol », raconte Samantha.

Samantha aime bien s’entraîner avec Katelyn et Matteo.

« Puisqu’on a tous à peu près le même âge, ils sont toujours là pour moi : ils m’aident à me préparer, m’encouragent, et contribuent à me rendre meilleure. Ils m’observent et ensuite on s’entraîne tous ensemble. Ils savent presque me vaincre, ce qui me pose un plus grand défi. »

Samantha Romano

  • 2020 – médaillée d’argent de U SPORTS
  • 2020 – championne de SUO
  • 2019 – championne provinciale de l’Ontario 
  • 2018 – membre de l’équipe nationale junior panaméricaine
  • 2018 – championne nationale du Canada
  • 2017 – médaillée d’argent aux Jeux d’été du Canada 
  • 2017 – championne de l’OFSAA 

Katelyn Romano

  • 2020 – médaillée de bronze de l’OFSAA 
  • 2020 – championne de la SOSSA 
  • 2019 – médaillée de bronze nationale du Canada
  • 2019 – championne de la SOSSA 
  • 2019 – quatrième position aux championnats de l’OFSAA 

Matteo Romano

  • 2020 – médaillé d’argent de la SOSSA  
  • 2020 – médaillé d’argent de l’OFSAA 
  • 2020 – quatrième position aux Jeux d’hiver
  • 2014 et 2015 – champion national de l’Est du Canada

Cet article a été produit par BP Sports Niagara, une entreprise dont Bernie Puchalski et Bill Potrecz sont les propriétaires-exploitants. Le texte a été traduit vers le français par Rachael Buxton.

SkyComp
Hospitality of Niagara – Big Box Ad
Sullivan Mahoney Big Box

Tenez-vous au courant

Restez au fait des actualités des Jeux d’été du Canada Niagara 2022 : abonnez-vous à Action N22!

Abonnez-vous